9 décembre : si la laïcité m’était contée

Chaque année, la Ville de Vénissieux et les délégués départementaux de l’Éducation nationale (DDEN) mobilisent les écoles autour de la journée de la laïcité. Pour cette 7e édition, les élèves des classes participantes et les élus du conseil municipal d’enfants (CME) ont écrit et illustré — selon la technique de conte originaire du Japon, le kamishibaï — une courte histoire qui répond aux questions suivantes : comment faire vivre la laïcité au quotidien ? Les filles et les garçons peuvent-ils avoir les mêmes envies, désirs, passions ? Comment aider les enfants à vivre ensemble, malgré leurs différences ?
Pour donner vie à leur récit, les enfants ont réalisé quatre à dix planches illustrées qui défileront dans le “butaï”, un chevalet en bois qui sert de support pour ce style de narration. L’ensemble des œuvres sera exposé à la médiathèque Lucie-Aubrac du 9 au 20 décembre, avant que chaque création soit restituée à leurs auteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *