Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Express

1er novembre : hommage aux soldats Africains morts pour la France

Le 1er novembre à 10h une cérémonie d’hommage aux Africains tués au combat aura lieu à Villeurbanne.

La nécropole nationale de Chasselay (Rhône). Ce cimetière militaire accueille les dépouilles de 188 tirailleurs originaires de différents pays d’Afrique de l’Ouest, massacrés par l’armée allemande en juin 1940 après une résistance héroïque. La nécropole a été construite selon le style architectural des « tatas » d’Afrique de l’Ouest. Photo Taguelmoust.

Le collectif Africa50 et l’association des Amis de la présence Africaine à Lyon (APAL) organisent pour la dixième année consécutive un hommage aux soldats Africains morts au combat pour la France. La cérémonie aura lieu vendredi 1er novembre 2019 à 10 heures, à la Nécropole de la Doua à Villeurbanne où reposent près de 350 combattants.

De la guerre franco-prussienne de 1870 à la seconde guerre mondiale en passant par la guerre 1914-1918, des centaines de milliers de soldats enrôlés dans les colonies françaises en Afrique ont participé à la défense de la France. Venus d’Algérie, du Cameroun, de Mauritanie, du Sénégal, du Mali, de Guinée, de Côte d’Ivoire, du Niger, du Burkina Faso, du Togo, du Bénin, du Maroc, de Tunisie, de Madagascar…, le prix qu’ils ont payé pour la défense de la France est particulièrement élevé.

Déroulement de la cérémonie : à 10 heures, rassemblement et commémoration à la Nécropole de la Doua (30, avenue Albert-Einstein à Villeurbanne). À 11 heures, verre de l’amitié offert par Africa50 et l’APAL à la maison « SOPE » au 3, rue Emile-Dunières à Villeurbanne.

Contact: Abdou Sonko abksonko@yahoo.fr

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Histoire / Mag

Découvrez le témoignage de deux acteurs directs de l’Histoire, les Vénissians Ginette et Norbert Perrier. À 93 et 94 ans, ils n’ont rien perdu...

Histoire / Mag

Hommes et femmes pris dans la tourmente de l'Histoire, les Résistants avaient leurs convictions comme boussole. Pour eux comme pour leurs descendants, témoigner, c'est...

Histoire / Mag

1918 est, pour les Vénissians, la pire année de la Première Guerre mondiale qu’ils aient vécue. Récit d’un calvaire, à quelques jours du centenaire...

Actus

En mai dernier, Expressions avait raconté l'histoire oubliée du camp de prisonnier de guerre allemands situé entre Vénissieux et Saint-Fons. Aujourd'hui âgé de 92...

Actus

L'opération de désamorçage de la bombe américaine découverte récemment sur un chantier de l'avenue Jacques-Duclos aura lieu le mardi 4 juillet. Elle nécessitera la...