Arrêtés anti-expulsions: rassemblement devant le tribunal administratif le 25 juin

Le 30 mars dernier, Michèle Picard, maire de Vénissieux, prenait 4 arrêtés interdisant sur le territoire communal les expulsions locatives sans proposition de relogement et les saisies mobilières, pour le maintien de l’électricité, du gaz et de la fourniture d’eau dans les résidences principales. Le Préfet du Rhône a, une nouvelle fois, saisi le Tribunal administratif de Lyon et demande la suspension de 3 de ces arrêtés (celui rappelant la loi qui interdit les coupures d’eau en cas de non-paiement des factures dans les résidences principales n’a pas été déféré).

L’audience en référé est fixée au lundi 25 juin 2018 à 11 heures au Tribunal administratif de Lyon (184, rue Duguesclin). Un rassemblement de soutien est organisé devant le tribunal à 10h30. 

“Cette année encore Michèle Picard défendra la légitimité de ses arrêtés”, explique la Ville dans un communiqué de presse diffusé le 13 juin. “Depuis 9 ans maintenant, le maire de Vénissieux mène un combat politique et juridique pour interpeller, dénoncer et prévenir les pouvoirs publics sur les conséquences dramatiques que peuvent engendrer les expulsions. Dans un contexte économique et social de plus en plus difficile pour des milliers de familles, elle lutte pour que les droits fondamentaux inscrits dans notre Constitution soient respectés. Mobilisons-nous nombreux pour soutenir son combat, pour dire stop à l’intolérable, pour mettre un terme à l’indignité humaine et exiger une vie digne pour toutes et tous.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *