Coopérative jeunesse de services : passez l’été en boîte

« Jeune et expérimenté »… C’est le combo magique de beaucoup d’offres d’emploi, difficile à satisfaire… Il existe pourtant un excellent moyen d’y parvenir : intégrer la Coopérative jeunesse de services (CJS) de Vénissieux. Après une première édition réussie l’an dernier, cette école estivale de l’entrepreneuriat repart pour un tour, du 1er juillet au 31 août. Et les inscriptions, c’est maintenant !

Entreprise éphémère autogérée
Le temps d’un été, une quinzaine de jeunes créent de toute pièce une entreprise éphémère, définissent eux-même la gamme de services qu’ils vont commercialiser, démarchent les clients potentiels, établissent des devis, assurent la compta, et assurent les prestations à destination des entreprises ou des particuliers : livraisons à domicile, nettoyage de véhicules, travaux de peinture, archivage, soutien informatique… Toutes les décisions sont prises collectivement.

Gagner beaucoup… d’expérience
Le concept de ce travail d’été hyper formateur est né au Québec à la fin des années quatre-vingt et est apparu en France en 2013. En 2016, une soixantaine de CJS ont été crées en France, pour un chiffre d’affaires moyen de 4 000 euros, et une rémunération nette comprise entre 150 et 200 euros par « coopérant », pour deux mois : c’est clair, l’objectif n’est pas de faire fortune, mais de gagner cette si précieuse expérience !

Des compétences recherchées
« Motivation, ponctualité, autonomie, sens de la responsabilité, organisation et connaissance du fonctionnement d’une entreprise : les compétences sociales et professionnelles acquises dans une CJS sont très recherchées par les recruteurs, explique Angélique Gibert, coordinatrice d’Escale Création. Et les contacts noués servent souvent à trouver un stage ou un job dans les mois qui suivent ».

La meilleure CJS de France !
La CJS de Vénissieux réunira, comme l’an passé, quinze jeunes entre 16 et 18 ans, encadrés par deux animateurs. Portée par la coopérative d’activités Escale Création, basée à Saint-Fons, ses locaux sont situés au Centre associatif Boris-Vian, dans le centre de Vénissieux. L’initiative est soutenue financièrement par la Ville, l’État et la Caisse des dépôts et consignations, et s’inscrit dans le cadre du Contrat de Ville 2015-2020. Pour accompagner la démarche, un comité local s’est constitué. Il réunit des professionnels du monde économique, de l’animation jeunesse et du milieu associatif.

L’an dernier, pour sa première édition, la coopérative de Vénissieux avait fait très fort, réalisant le plus gros chiffre d’affaire de toutes les CJS de France, avec 8.625,52 euros. Les coopérants avaient décidé de partager les bénéfices à égalité entre eux.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

C’est le moment !
– Vous avez entre 16 et 18 ans et vous êtes intéressé par l’expérience ? Le recrutement est en cours, n’hésitez pas à postuler !
– Entreprise, association, collectivité ou particulier, vous êtes intéressé par les prestations offertes par les jeunes cet été ?
Dans les deux cas, contactez Angélique à Escale Création au 04.78.70.14.69 ou à cjs@escalecreation.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *