Haroune est en pleine forme !

Vous souvenez-vous d’Haroune ? Ce petit garçon avait pu être opéré d’une craniosténose — les os de son crâne s’étaient soudés trop tôt empêchant la croissance normale de son cerveau — en décembre 2015, grâce à un vaste élan de solidarité lancé par l’association vénissiane Aider son prochain (ASP). Un peu plus d’un an après l’intervention, réalisée à Lyon par le professeur Motollese, les nouvelles d’Algérie où il vit avec sa famille sont excellentes.

Des liens très forts se sont tissés entre les membres d’ ASP et la famille du petit garçon. “Depuis peu, le Professeur Motollese et son équipe se rendent en Algérie pour examiner des cas et opérer si nécessaire. Haroune a pu consulter le professeur à Tlemcen, précise Sonia d’ASP. Et il est en pleine forme. Il est entré à l’école pour la première fois cette année en grande section de maternelle. Cette chaîne de solidarité a permis à ce petit garçon de grandir normalement. Beaucoup de gens nous ont aidés à collecter les 32 000 euros nécessaires. Son destin est devenu celui d’un enfant comme les autres. Sans cette opération il aurait perdu la vue et serait devenu handicapé.”

Depuis, les bénévoles d’ASP n’ont pas arrêté. Elles sont toujours sur la brèche : elles organisent ce samedi 4 février une distribution de vêtements aux sans-abri à la Part Dieu. Elles sont également très présentes auprès des enfants malades hospitalisés au centre Léon-Bérard ou à l’IHOP (Institut d’hématologie et d’oncologie pédiatrique), organisant goûters, animations, sorties et bien d’autres choses.  De précieux soutiens pour les petits malades et leurs familles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *