Conseil municipal d’enfants : avec le sentiment du devoir accompli

Cl™ture de la promotion Malala du CME 5 juil.2016

La promotion Malala tire sa révérence. Une douzaine d’enfants du Conseil municipal d’enfants (CME) ont répondu, mardi, à l’invitation du maire pour fêter la fin de leur mandat, en présence de nombreux parents, DDEN (Délégués départementaux de l’Éducation nationale), élus, animateurs…

Une expérience que les enfants jugent inoubliables. Jules se souviendra très longtemps de ses deux années de mandat (2014-2016), et surtout de la journée passée au Mémorial des enfants juifs d’Izieu au printemps dernier. « En fait, tout était bien ! Sauf les cérémonies des commémorations que j’ai trouvées un peu longues. » Tout le contraire d’Abderraouf qui dit avoir apprécié ces moments solennels. « Mais pas que… Le travail en commission au Bureau information jeunesse était intéressant aussi. Nous avons mené différentes actions à leur terme. Et c’est ce qui est bien car c’est du concret. La visite au conseil régional, au musée des Confluences restent également de bons souvenirs. Sans oublier les amis que j’ai rencontrés ici. »

Véronique Callut, adjointe en charge des affaires scolaires, a tenu à remercier les enfants pour leur investissement. Tandis que le jeune retraité Tayeb Boussouar, qui a été l’une des chevilles ouvrières dans la mise en place du CME, remerciait le maire de l’avoir chargé de « cette mission passionnante, dotée de moyens conséquents« .

Michèle Picard a salué l’engagement de tous les jeunes : « Vous êtes l’avenir de la République. Vous avez fait vivre la démocratie. Au départ, vous étiez 323 candidats, pour 44 postes de conseillers. Je tiens à vous féliciter. Gardez votre spontanéité. Vous avez été exemplaires. »

Avant de se retrouver autour d’une collation, chaque élu a reçu un carnet de mandat, un stylo et une vidéo retraçant le travail accompli. Un prochain CME être installé à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant en novembre prochain. Mais avant, place à la campagne électorale, aux meetings, et au vote dans chaque école de la ville.

Photos : Raphael Bert-Expressions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *