Profession graphothérapeute

Vénissiane depuis quatre ans, Alice Millet ouvre un cabinet de graphothérapie en centre-ville. Reconnu par l’Etat depuis peu, ce diplôme s’obtient après trois années d’études auprès de la Société française des graphologues suivies d’une spécialisation de deux ans auprès du GGRE (Groupement des graphothérapeutes rééducateurs de l’écriture).

Lire la suite