Carte scolaire : décisions le 20 mars

Alors que se tenait lundi à Lyon le Comité technique spécial au cours duquel l’inspecteur d’académie devait annoncer ses décisions de fermeture de postes dans le Rhône, les profs manifestaient “contre le naufrage de l’Education nationale” à l’appel des syndicats (SNUipp-FSU, SE-UNSA, SGEN-CFDT, CGT Educ’action, SNUDI-FO et SUD Education). Parmi leurs revendications, le manque de moyens.2 200 écoliers de plus sont attendus dans le département, sans aucun moyen supplémentaire, précisent-ils. La qualité de vie et d’apprentissage des élèves va être touchée de plein fouet. La lutte contre l’échec scolaire et pour la réussite de tous sera de plus en plus difficile à mener. Ces mesures, s’additionnant aux suppressions de postes subies depuis plusieurs années (remplacements, moyens RASED, scolarisation des moins de trois ans asphyxiée, formation professionnelle liquidée…) seront dévastatrices pour l’école. Ce sont au moins 70 postes qu’il faut pour assurer la rentrée dans des conditions décentes.”
La première ébauche de la carte scolaire devrait être entérinée mardi 20 mars par le Conseil départemental de l’Éducation nationale. Sous réserve de ces arbitrages, Vénissieux pourrait connaître cinq créations de classes en élémentaire : Anatole-France B, Centre, Parilly, Louis-Pergaud et Gabriel-Péri. Mais trois classes sont menacées : à la maternelle Ernest-Renan, ainsi qu’en élémentaire à Anatole-France A et à Pasteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *