Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

87 logements en projet à l’entrée du Plateau

Quatre immeubles de quatre étages, dont deux destinés à la vente, vont pousser au printemps sur l’espace situé entre l’avenue Cachin et le quartier Édouard-Herriot. Un programme qui confirme l’attractivité retrouvée des Minguettes.

Pour l’instant, seule la bulle de vente installée à l’angle de l’avenue Marcel-Cachin et de la rue président Édouard-Herriot indique que le quartier va changer. Mais en y regardant de plus près, l’évolution est déjà apparente : la contre-allée qui borde l’avenue Marcel-Cachin, d’ordinaire envahie par les voitures les jours de marché, est en effet fermée à la circulation depuis décembre, en prévision des travaux qui débuteront cet été.
Le projet porte sur la construction de quatre immeubles de quatre étages, juste en face du Corallin, qui vient d’être livré de l’autre côté de l’avenue. Ils constitueront la nouvelle entrée du Plateau des Minguettes. Il s’agira d’une opération mixte, mêlant 39 logements sociaux (gérés par Alliade Habitat, le principal bailleur du quartier) et 48 logements en accession à la propriété (commercialisés par la SLCI).
Ce nouveau programme d’accession – après celui de l’îlot du Cerisier et ceux de l’avenue d’Oschatz, en attendant ceux de Vénissy et d’Armstrong – confirme l’intérêt pour les Minguettes des promoteurs immobiliers et des candidats à l’accession. On ne le répétera jamais assez : l’arrivée du tram et l’investissement dans des services publics de qualité comme le cinéma et l’école de musique ont transformé l’image du quartier. Les appartements, tous dotés d’un parking en sous-sol, vont du T 2 au T 4, avec des prix échelonnés entre 108 000 et 199 000 euros.
Les riverains, en particulier les habitants du quartier Édouard-Herriot qui seront les voisins directs de ces nouveaux immeubles, ont récemment découvert le programme lors d’une réunion organisée au centre social Eugénie-Cotton. Quelques inquiétudes se sont élevées concernant la proximité des constructions et la disparition des arbres qu’elles entraîneront.
Cette réunion a également été l’occasion d’aborder le projet de requalification de la “place rouge”. Déjà réaménagée en 2007, la fameuse place, qui a servi pendant des décennies de lieu de stationnement sauvage, va bénéficier de nouvelles améliorations. Une clôture, conçue en concertation avec les habitants, sera notamment installée autour de l’espace vert central.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

La victoire aux élections législatives d’Idir Boumertit (NUPES) imposait à celui-ci de ne plus être adjoint au maire de Vénissieux. Le conseil municipal de...

Focus

Des centaines d'ados du plateau des Minguettes ont pu rencontrer des policiers venus leur proposer des animations sportives.

Actus

Le marché des maisons anciennes s’est emballé ces derniers temps. En 2022, la valeur des pavillons avec jardin atteint des niveaux jamais observés. Selon...

Actus

Pendant un mois et demi, des jeunes demandeurs d’emploi de Vénissieux mutualisent leurs compétences.

Actus

Pour rassurer le personnel et les élèves, des cellules d'écoute psychologique et une équipe mobile de sécurité ont été déployées.