Maurice Iacovella candidat UDI aux législatives de 2017

dsc00902

Le mardi 4 octobre, Maurice Iacovella a annoncé sa candidature pour les législatives des 11 et 18 juin 2017, dans la 14e circonscription*, sous l’étiquette UDI. Une trentaine de personnes assistait à cette réunion organisée au Café de la Paix, dans le centre de Vénissieux. Actuellement conseiller municipal d’opposition à Vénissieux, membre fondateur de l’UDI, M. Iacovella a fait un bilan critique du quinquennat Hollande, « cinq ans de déni de réalité », décrivant une « situation dégradée, une crise politique aigüe, une société qui se délite ».

Au niveau national, l’élu centriste ambitionne de « restaurer la confiance, de mettre fin au déclinisme et à la tyrannie du court terme ». Localement, il se propose d’incarner « un renouveau de la circonscription, où, historiquement, le PC et le PS se refilent le témoin dans un contexte de forte abstention qui conforte le clientélisme. Mes chantiers prioritaires seraient le logement, l’école, les crèches, l’installation de services publics dans les nouveaux quartiers, la relocalisation d’industries, les infrastructures… »

Répondant aux questions de l’assistance, M. Iacovella a ajouté la protection du commerce de proximité à ses objectifs, déplorant la situation actuelle : « On a vidé le centre-ville de toute sa population pour en faire les Minguettes-bis. Tout est bloqué depuis les années 1960. Il n’y a pas de clients pour les commerces, donc les commerces s’en vont ».  Interrogé sur ses projets concernant la politique du logement,  il a estimé que, « à Vénissieux, pour des raisons évidentes, pour garder le pouvoir, on ne veut pas mettre de plafond au taux de logement social dans la commune. Mais ce n’est plus possible de continuer comme ça. Il faut mieux le répartir sur le territoire et peut-être plus sanctionner ceux qui sont en dessous du seuil minimum des 25% ».

Parmi les participants venus soutenir le candidat, Djida Tazdaït, élue du 8e arrondissement de Lyon (Parti radical) et ancienne députée européenne, ainsi que Christophe Geourjon, président du groupe UDI de la Métropole de Lyon. Ce dernier a dépeint M. Iacovella comme un « un homme fiable et de confiance, avant comme après l’élection, ce qui n’est hélas pas si fréquent ». Le candidat annonce qu’il mènera une campagne de proximité, avec des réunions à domicile et du porte à porte.

Permanence et site du candidat : 8, rue Antoine Billon. 04 72 51 29 82 et www.mauriceiacovella2017.fr

* Comprenant Vénissieux, Saint-Fons, Feyzin, Corbas, Solaize, une partie de Saint-Priest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *